Musique Classique  – forumpro.com

Musique Classique – forumpro.com

(Translation not available)

Enchanté par la dynamique et la singularité

Je connaissais déjà “Les 4 saisons d’Espigoule” par l’édition d’un précédent cd dans lequel apparaissaient quelques dialogues du film généralement brefs mais qui collaient très bien à l’humeur globale de la partition . Enchanté par la dynamique et la singularité d’une telle B.O. qui aurait très bien pu passer inaperçue, si, en tant que mélomane, je n’aimais pas sortir des sentiers battus, j’étais heureux qu’un label s’intéresse de nouveau à Michel Korb par l’édition sur un même cd de deux autres collaborations avec le réalisateur Christian Philibert; Afrik’aïoli et Travail d’Arabe. Y figure également Les 4 saisons d’Espigoule sous la forme de seize extraits débarrassés des dialogues. Il m’a aussi semblé y trouver au moins deux inédits, c’est-à-dire deux thèmes qui ne sont pas présents sur le précédent album que je conserverai malgré tout. Car je pense qu’un jour j’aimerai réécouter la version avec les dialogues du film qui, comme je l’ai dit, ne perturbent pratiquement pas l’appréciation de la musique.

J’adore les idées thématiques et les orchestrations des 4 saisons d’Espigoule, les flûtes virevoltantes, espiègles, etc…Cette musique est pleine d’énergie, d’ironie, de verve. C’est vivifiant, jaillissant. Afrik’aïoli est de la même trempe mais dans un instrumentarium différent. (on y entend d’ailleurs à deux reprises une citation du thème principal des “4 saisons d’Espigoule”) . Il y a là une pêche incroyable, une fraîcheur et une singularité de style qui font du bien aux esgourdes, une b.o. qui sort des sentiers battus comme j’aimerais en entendre plus souvent au sein d’une musique de film de plus en plus balisée et formatée. Jubilatoire!

Travail d’Arabe est sans doute celle qui me plait le moins des trois, ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas aimé, bien au contraire! Là aussi, beaucoup d’énergie, de créativité, d’audace, par exemple, un usage créatif de la voix dans le domaine rythmique, une dynamique aux couleurs orientales que des cordes incisives finissent par rendre envoûtante…

Globalement, c’est un bol de fraîcheur et d’ingéniosité que j’ai pris en pleine poire! J’ai hâte d’entendre de nouveaux opus de ce talentueux musicien qui m’avait également séduit avec Vodka Lemon (un très bon film de Hiner Saleem soit dit en passant)…

– Icare